VICTORIA STATION & AUTRES SKETCHES

Accueil  /  à la une  / 

L’univers de Harold Pinter est singulier. Les personnages, dont on ne sait presque rien, végètent confusément. Les dialogues sont distillés avec économie. Précis mais souvent obscurs, ils sont fait de sous-entendus, de mal-entendus et de pas-entendus du tout. Nous sommes dans le théâtre de l’absurde et c’est dans le maniement du langage, dans sa vacuité autant que dans sa ténacité, dans la difficulté à communiquer, dans le silence, le non-dit que se situe la densité du propos. L’atmosphère qui entoure « Victoria Station et autres sketches » est étrange et les dialogues des 4 personnages, banals et drôles, surprennent et interpellent délicieusement le spectateur.

Un spectacle composé des textes de Harold PINTER ( Crise à l’usine, Le dernier à partir, Le jour et la nuit, Arrêt facultatif, Voilà tout, Chacun son problème, Victoria Station) Textes publiés chez Gallimard. Harold PINTER est représenté par L’Arche, Agence théâtrale.

  • Details