Le blues de Kerouault

Accueil  /  à la une  / 

Philippe Kerouault, guitariste/chanteur professionnel depuis plus de 30 ans, spécialisé dans le blues, joue aussi bien en acoustique qu’en électrique et est spécialiste de la guitare « slide ».
Il a commencé sa carrière de musicien au milieu des années 80 au sein de différents orchestres de danse. Suite à cette expérience, il fait partie des « Honky Tonk Blues », duo country/blues avec lequel il effectue plus de 400 concerts dans toute la France ; c’est à cette époque, sa première expérience du milieu pénitentiaire quand le duo se produit à la maison d’arrêt de Caen, expérience qui le conduira à se produire aux Baumettes à Marseille (Quartiers hommes et Quartiers femmes).
S’ensuivent des collaborations avec Patrick Cany et le groupe Delta Line.
Dès 1995, il participe chaque année au Festival International de Guitare d’Issoudun, ce qui lui permet de rencontrer la crème des guitaristes actuels (Marcel Dadi, John Renbourn, Popa Chubby, Larry Carlton,…).

En 2003, création du trio « Kap Blues » avec lequel il remportera le prix Sacem du festival « Blues sur scène » de Mantes la Jolie.
Rencontres sur scène avec Michel Jonasz, Louis Chédid, Tommy Emmanuel, François Sciortino,…

Il a joué :

  • aux festivals : « Autour du Blues » à Binic, « Issoudun guitares » et « Blues autour du zinc » à Beauvais, « Blues sur scène » à Mantes la Jolie, « Les chiens bleus » à Najac, « Francofolies off » à La Rochelle, ou encore au « Chedigny Blues Festival », au « Cognac Blues Passion », aux « Arts au soleil », au festival « Millau en Jazz », « Jazz sous les pommiers », « Sauveterre de blues », etc.
  • en salle et sur scène : aux Théâtres de Coutances, à Cherbourg, Lisieux, Villefranche de Rouergue, Fougères, Tulle, aux « Ondines » de Laval, au « Bijou » et au « Erich Coffee » de Toulouse, au « Retro » de Caen, au « Sentier des Halles » de Paris, à « l’Espace Julien » de Marseille, au « Roucas » à Vitrolles, au « Mast’Rock » de Valloire, au « Don Carlo » de Saint-Agrève, etc.

Avec plus de 1800 concerts au compteur, il tourne majoritairement en solo maintenant, dans les festivals, théâtres, caf’conc’ et autres lieux…

Kerouault habite le blues et réciproquement. Basé dans nos contrées sa réputation est établie au-delà : de la prison des Baumettes de Marseille, où régulièrement il réchauffe le coeur des prisonniers et récemment des prisonnières, ou sur les routes des festivals. En solo, Philippe cultive les origines du genre puis traverse les époques. Une épopée habitée grand style !

(article de Christian Ducasse).

A bientôt!

Page Facebook de Philippe Kerouault : https://www.facebook.com/philippe.kerouault

  • Details