Antoine Karacostas Trio > « Trails »

Accueil  /  à la une  / 

La musique du trio se partage entre mes compositions et des arrangements de musique grecque traditionnelle et contemporaine. Elle laisse la part belle à l’improvisation et à une solide complicité.  Notre premier album est sorti le 16 décembre 2016 chez Parallel Records.

« Trails » est le premier album du pianiste Antoine Karacostas en tant que leader. Accompagné de Simon Bernier à la batterie et d’Anders Ulrich à la contrebasse depuis les débuts du groupe en 2014, il a pris le temps de laisser leur répertoire mûrir afin d’offrir avec ce disque une cohésion aussi musicale qu’humaine. Invitant pour l’occasion Cybèle Castoriadis et Pierre Bernier sur trois morceaux, le groupe offre un jazz singulier au lyrisme entêtant, mêlant subtilement les influences du jazz moderne de New-York et du Moyent-Orient à celles de la musique grecque traditionnelle.

Comme le suggère son titre, ce disque est d’abord une exploration des origines grecques d’Antoine Karacostas. Il déroule patiemment ce fil d’Ariane en mariant les compositions du pianiste aux arrangements de rebetiko des bas-fonds du port du Pirée et de Smyrne – d’où vient sa famille – et aux compositions raffinées de Manos Hadjidakis, de Vassilis Tsitsanis et du plus contemporain Vassilis Tzortzinis. Enfin, questionnant le choix et le positionnement artistique autant que le rôle du musicien aujourd’hui, cet album est un clin d’oeil à la course à pieds. Attrait des grands espaces et volonté, lâcher prise et dépassement de soi se conjuguent, instaurant un parallèle étonnant entre la course à pied et la musique du trio.

 

Anders Ulrich : contrebasse

Bassiste pour Raphaël Gualazzi, Natalia M King, Matthieu Boré, Antoine Karacostas Trio, Talkin’ About John. Que ce soit à la contrebasse ou à la basse électrique, il joue à son aise dans une large variété de styles musicaux : du trip-hop/rock mâtiné de musique traditionnelle tunisienne de Emel Mathlouthi à la pop jazz du chanteur/pianiste italien Raphaël Gualazzi en passant par le blues de l’américaine Natalia M King,son parcours musical l’a amené à la rencontre de musiciens aux styles de musiques très divers. En plus de la France, il s’est produit sur de nombreuses scènes européennes et mondiales notamment aux Etats-Unis, Tunisie, Hongrie, Italie ou encore aux Pays-Bas. Conjointement à son activité de musicien, il cofonde avec le guitariste Florent Souchet le label Parallel Records spécialisé dans le jazz et les musiques improvisées.

Simon Bernier : batterie

En Bretagne, Simon Bernier grandit dans un environnement musical varié. Il intègre en 2007 à la batterie la classe de Jazz du conservatoire de St-Brieuc (22) dirigée par Jean-Philippe Lavergne, pendant deux ans. Puis il part pour la capitale et intègre la classe de Jazz dirigée par Jean-Charles Richard au C.R.R. De Paris. C’est l’occasion de multiplier les rencontres avec des musiciens venus de divers horizons. On peut ou on a pu l’entendre aux côtés de Gildas et Jean-Baptiste Boclé, Nelson Veras, Manuel Rocheman, Like Jam, Sweet Gum Tree, André Villéger, Gael Horellou, Michel Goldberg, Édouard Bineau, Philippe Baden-Powell, Mina Agossi, Jean-Jacques Milteau, Marco Martins Quintet, Xavier Thollard Trio, Antoine Karacostas Trio, Souchet-Spanyi-Ulrich-Bernier quartet, Ludovic Ernault Quartet, Pierre de Trégomain, ou dernièrement avec Natalia M King…

Simon a joué dans des festivals comme Jazz à St-Germain des Prés, Jazz à l’Ouest, New Delhi Jazz Festival, William Kennedy Piping Festival, Jazz à Gomené, Gwoka Jazz Festival, Festival International de Jazz de Loulé, Abidjan Jazz, Cosmojazz, London Jazz Festival, JazzDock Jazz on 5, ….

Antoine Karacostas : piano

Antoine Karacostas se tourne professionnellement vers la musique après des études de technicien du son. Il intègre la classe jazz du CNR de Paris, dont il sort diplômé en 2010. Il y a étudié le piano avec Benjamin Moussay et Emil Spanyi. Il participe depuis à des projets jazz, notamment Urbs, finaliste de nombreux tremplins français (Tremplin Jazz d’Avignon en 2010, Golden Jazz Trophy et Concours National de Jazz de la Défense en 2011) dont le premier album sort en janvier 2011.

Touche-à-tout, il crée Moiré avec Axel Rigaud, un duo orienté vers la musique électronique, dont le premier EP «Hush» sort en décembre 2012, participe au groupe de new soul Serrad, dont le premier EP « Because i said so » sort en octobre 2013, intègre le groupe de rock White Note, dont le 2e album sort à l’automne 2015, participe à la création deux spectacles théâtraux, « Qui m’aime me nuise » en 2012 et « Oh my glotte » en 2014.

Contact presse :

Arielle Berthoud – Attachée de presse
Tél. : 06 09 70 72 18 – arielle.berthoud@noos.fr

 

  • Details