Acousmies – groupe vocal atypique

Accueil  /  à la une  / 

Acousmies – groupe vocal atypique

Dix femmes et un homme, c’est le concept réussi d’Acousmies, groupe vocal atypique.
Plongée en immersion dans une formation chorale pas tout à fait comme les autres.

• Acousmies, c’est quoi ?
Si la formation a évolué au gré des départs et des arrivées, le principe reste immuable depuis plusieurs années. Un groupe de chanteuses réunies sous la bannière du guitariste Bernard Joyeux. Elles sont actuellement dix autour des différents pupitres.

• Acousmies, c’est qui ?
Lisiane Steiner, Pascale Gwiazdowski, Anne-Lise et Jaïna Brahimi, Viviane Rémi, Sylviane Freund, Alexandra Raux, Caroline Zanardo, Valérie Lorentz et Caroline Leggeri. Des personnalités très différentes mais un groupe homogène, où chacune, la rigolote, la perfectionniste, la râleuse, la mère-poule, la timide, l’appliquée, a trouvé sa place. Pour souder le tout, le seul homme de la bande, Bernard Joyeux, « le seul à porter une moustache ».

• Acousmies, c’est comment ?
Un répertoire très éclectique, souvent pioché dans l’atypique, mais avec un mot d’ordre, la possibilité d’arrangements à plusieurs voix. Les filles changent de pupitre au gré des chansons, pas de groupe figé genre soprano et alto. Si elles savent chanter à l’unisson, elles ne sont jamais meilleures que dans la prise de risque à 4 ou 5 voix qui nécessitent écoute et osmose.

• Acousmies, pourquoi ?
Parce que c’est sympa, qu’il y a de l’humour et du partage.

• Acousmies, quèsaco ?
Le nom signifie hallucinations auditives. Un nom pioché au hasard dans le dictionnaire mais que les filles appliquent à elles-mêmes. Parce qu’elles ne sont parfois pas bien sûres de réussir à chanter ce que leur chef bien-aimé leur propose…

  • Details