3 pearls on a strings

Accueil  /  à la une  / 

« Trois perles sur une ficelle »

Alberto Parmegiani Guitare – Avishai Darash Piano -Daniele Cappucci Bass

Être musicien et compositeur aujourd’hui, c’est comme voyager dans le temps Constamment en avance sur le temps et toujours à la recherche du meilleur.

Alberto Parmegiani

Au cours des trois dernières années, Parmegiani, Darash et Cappucci ont croisé beaucoup de chemins , tout d’abord parce qu’ils ont tous signé pour le même label italien de très haute classe, A.MA Records, du célèbre producteur italien Antonio Martino qui a fait en sorte qu’ils  travaillent et produisent avec des gens comme Nicola Conte et Gerardo Frisina pour n’en nommer que quelques-uns. Ils ont commencé à jouer dans le même combo en 2018 tout en travaillant la même année sur différents albums pour le label. Lors du premier concert, ils ont immédiatement ressenti cette communion d’intention qui fait un concert un spécial. Ils seront en tournée en Europe en novembre. Décembre 2019. Assurez-vous d’assister à l’un de leurs concerts et vous ne serez pas déçu.

Alberto Parmegiani commence ses études au Conservatoire Niccolò Piccinni à Monopoli (Italie) avec le professeur Roberto Lambo et obtient son diplôme de guitare de jazz en 1992

Au New Collège de musique York Mannes.il étudie avec Pat Metheny, John Scofield, Vic Juris, Ed MacEachen, Phil Grenadier,

Tommaso Lama, Pietro Condorelli, Peter Bernstein.

Il rejoint de 1990 à 1992 la compagnie d’acteurs Italo / American dirigée par John La Barbera, qui joue Intensivement dans la région de New York.

Parallèlement, Alberto et des musiciens tels que di Phil et Larry Grenadier, Dave Pullman et Philippe Monange commence à affronter la scène musicale new-yorkaise.

Il travaille avec différents orchestres pour des spectacles Off-Broadway.

En 1991, il est guitariste de l’orchestre italo-américain «I Giullari di Piazza» et se produit en première parti de Luciano Pavarotti au Lincoln Center de New York.

En 1993, il écrit et joue la musique de l’émission «Le rêve de Sor Juana», interprétée à la Kraine Theatre di New York et réalisé par Anthony Di Pietro.

En 2000, il obtient une bourse pour participer aux prestigieux cours de jazz de compétition de Siena Jazz.

En 2001, obtient le diplôme des cours de jazz de Sienne et commence à travailler sur la musique pour l’écriture de théâtre. »Il Bugiardo » pour la compagnie d’acteur « Beato e Angelica » avec Flavio Albanese dirigé par Marinella

Anaclerio et pour « concerto per un sognatore» basé sur «White Nights» de F.Dostoevskij.

De 2004 à 2008, enseigne à l’Université de musique de Rome.

En 2004, France Cerasi et Sergio Langella collaborent pour la musique de la bande originale du Film “Volevo solo dormirle addosso” de Eugenio Cappuccio primé par la critique au Festival du film de Venise.
En août 2005, écrit et dirige pour le Banda Municipal de Santiago qui deviendra célèbre avec le film Buena Vista Social Club de Wim Wenders, Depuis 1999, il se produit partout en Europe dans les clubs et les plus importants jazz festivals. 2015 Son nouvel album Quintet « Under a shimmery grace» est publié par A.MA Records. L’album obtient des bonnes critiques en Italie et dans toute l’Europe ce qui attire l’attention se produisant dans de nombreux festivals de jazz tels que Beat into jazz festival, Barletta jazz festival, International Mikro Jazz Owi dans la ville de Sopot en Pologne, entre autres. De 2016 à 2017, il participe à la création d’albums tels que Les 4 “Branches” de Paolo Achenza, Francesca Sortino “Be Free”, Davide Peluso Quartet “the blue zone” publié par A.MA records. En 2018, son nouvel album «On my radio» prend vie sous le patronage artistique de M. Antonio Martino chez A.MA enregistrements. Le line-up est composé par le jeune virtuose du piano talentueux international Claudio Filippini, Daniele Cappucci à la basse, un talent européen très brassé, ainsi que Armando Luongo à la batterie et sur 3 suit un talent de soulèvement sur saxo sous le nom de Enzo Bacco. Cet ensemble, à l’automne 2017, avant la l’enregistrement de l’album fait l’objet d’une tournée de 10 concerts en Belgique et en France, remportant un vif succès acclamé par le public et les critiques. D’avril à mai, l’album est joué partout en Europe dans les radios de jazz. et en très peu de temps, il reçoit de très bonnes critiques. Par le prestigieux magazine “Musica Jazz ”il reçoit le“ cd du mois ”.

Daniele Cappucci

Daniele Cappucci Né à San Giovanni Rotondo (Italie), Daniele a étudié la musique classique et a fréquenté le Conservatoire de

Foggia obtient un diplôme de basse sous la direction du maestro Massimiliano Mauthe. Pendant ses études

musique classique, il aborde le jazz en commençant à jouer dans des projets big band et des combos.

Il a étudié à la New Orleans Jazz University, au Columbia College of Chicago et au Siena Jazz (où il a remporté une bourse),

Participant à un cours de pratique du projet orchestral « Civitas ». Il a amélioré ses compétences avec Eddie Gomez, Paolo Dalla Porta, Vashon Johnson, Franco Petracchi, Steve La Spina, Cameron Brown,

Larry Grenadier et est également diplômé du Royal Conservatory à La Haye. Daniele actuellement vit à Bruxelles, enseigne la technique instrumentale et l’improvisation

Avishai Darash.

Avishai Darash pianiste et compositeur basé à Amsterdam et dont le style est dérivé de la musique traditionnelle nord-africaine, Musique classique occidentale, jazz américain et folk israélien, entre autres.

L’enthousiasme d’Avishai pour la musique s’est développé très tôt et sa famille l’a encouragé à poursuivre. À l’âge de 16 ans, il assiste à son premier concert de jazz et est profondément ému. Il a

Immédiatement commencé à prendre des leçons de piano sous la direction du compositeur / pianiste Ittai Rosenbaum, qui en fin de compte lui faire comprendre que la musique n’était pas simplement une passion, mais sa vie.

En 2010, Avishai a obtenu un baccalauréat de l’Académie de musique et de danse de Jérusalem sous la direction de Erez Barnoy, Ilan Mochiach et Ittai Rosenbaum.

Au cours de ses études, Avishai a acquis une expérience internationale lorsqu’il s’est rendu à New York, où il a étudié avec George Cables ou Bob Cranshaw, et où il s’est même lié d’amitié avec Brad Meldhau,

qui l’a pris sous sa tutelle pendant un moment.

À la fin de 2010, Avishai a déménagé aux Pays-Bas pour y suivre un programme de baccalauréat spécialisé bi disciplinaire.Conservatoire réputé d’Amsterdam, étudiant à la fois la musique jazz et la composition classique.

De 2012 à 2017, Avishai a collaboré étroitement avec le virtuose hollandais / marocain Mohamed Ahaddaf en tant que son pianiste et arrangeur. Ils ont visité l’Afrique du Nord, l’Europe et l’Asie du Sud-Est et ils ont publié deux

albums ensemble, « Spoken Soul » et « Seasons ».

En 2018, son projet « Nomadic Treasures », un collectif de musiciens basé en Europe, qui a publié son premier album sous le label italien A.MA Edizioni. Jusqu’ici, l’album a reçu des critiques élogieuses et la sortie du deuxième album est prévu pour l’hiver 2019. Avishai Darash a passé les dernières années à étudier la musique des grands compositeurs arabes tels que Mohammed Abdul Wahab, Abdel Halim Hafez et Oum Kalthoum pour n’en nommer que quelques-uns. Avec une connaissance approfondie et des compétences dans le jazz et les harmonies occidentales, il pourrait apporter son quatrième projet SAMSKARA où il combine l’art de la musique Maqam (gammes arabes et approche lyrique) ainsi que l’expression du jazz et de la musique classique. Aux côtés de son trio de jazz, SAMSKARA avec – Haytham Safia (Ud) et Abderrahim Semlali (Violon Oriental). Karima El Fillali peint les compositions de Darash avec sa voix emblématique comme une étoile montante de la pop arabe et trip hop. Avishai a enregistré trois nouveaux albums au cours des 18 derniers mois. Un en tant que chef de groupe (Nomadic Treasures) et deux en tant qu’arrangeur / pianiste – l’interprétation en direct de la chanson contemporaine acclamée par la critique. Spectacle de danse (pour lequel il a arrangé la musique avec les compositions d’Abderrahim Semlali) – ZIEL et une collaboration avec Omar Metioui, un maître andalou de l’Ud – Tubu et Makamat. Aivshai a jouer aux Pays-Bas, France et Belgique abondamment avec ZIel, orchestre andalou d’Amsterdam, nomade Des trésors et des projets plus indépendants du langage jazz. Avishai s’est également vu confier le rôle prestigieux de deuxième compositeur pour l’orchestre andalou d’Amsterdam où il se produira. Développer des projets pour les prochaines saisons culturelles 2020-2021. Avishai a récemment été invité à rejoindre le groupe de hop hop « Shakuer » où il joue différents types de clavier et de sons futurs !

On My Radio est le dernier album du guitariste Alberto Parmegiani publié par le label @a.ma_records

Alberto est un de ces artistes que vous reconnaissez dans une boîte fermée, vous n’avez pas besoin de faire inscrire son nom sur la couverture pour comprendre qui il est, sa musique peut être reconnue à la première écoute.

Un peu comme quand on écoute le piano de Monk ou la trompette de Chet Baker, c’est eux, ça ne peut être personne d’autre.

Alberto est tellement unique dans son style.

On My Radio est un disque profond et intense, en l’écoutant, vous pouvez respirer l’odeur du jazz, un son sophistiqué, plein de groove.

Tout est étudié en détail, rien n’est laissé au hasard et la formation est vraiment remarquable.

Un disque de beauté et de style !

  • Details